Est-ce que la calvitie est héréditaire?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Une idée reçue veut que la calvitie soit uniquement d’origine héréditaire. Est-ce vrai ou faux ?

Est-ce que la calvitie est héréditaire?

C’est ce que nous allons voir dès à présent avec ce nouvel article.

Des études internationales sur la calvitie héréditaire

Deux études ont été menées à propos de la calvitie, notamment après quarante-cinq ans. Ces deux études se sont intéressées au chromosome vingt.

Un gène de ce même chromosome vingt serait la source de l’hérédité chez les personnes atteintes de calvitie.

Les études se sont surtout concentrées sur ce qu’on appelle la calvitie progressive. D’autres personnes la nomment l’alopécie androgénétique.

Dans cette pathologie, l’homme perd ses cheveux sur les tempes, puis la chute de cheveux survient sur le sommet de la tête.

Enfin, les cheveux se situant derrière la tête tombent à leur tour.

La toute première de ces études a été réalisée par une équipe internationale avec des chercheurs provenant de Suisse, mais aussi des Pays-Bas et d’Islande.

Mille cent vingt-cinq individus de toute l’Europe ont participé à cette étude.

Il a été révélé que le chromosome porteur du gêne de la chute de cheveux se trouvait sur le chromosome vingt.

Une autre étude portant sur mille six cent cinquante personnes a confirmé que ce chromosome vingt avait une importance primordiale sur la calvitie.

Un lien étroit existe donc bien entre déterminisme génétique et chute des cheveux.

Par ailleurs, il semble qu’un homme sur sept possède dans son patrimoine génétique le gène de la calvitie, notamment sur ce chromosome vingt, ainsi que sur le chromosome X.

Dès lors, une personne ayant ce type de chromosome a sept fois plus de risques d’être chauve.

Une calvitie héréditaire… mais pas que !

Si la calvitie d’origine génétique est indéniable pour une bonne partie de la population, il semble toutefois que bien d’autres facteurs environnementaux ou comportementaux engendrent une chute de cheveux.

Dès lors, il est impossible d’affirmer que l’ensemble des personnes chauves le sont à cause de leur patrimoine génétique.

D’autres causes sont à l’origine de la chute de cheveux, et notamment une mauvaise alimentation. Des carences répétées peuvent faire perdre les cheveux.

Idem, un déséquilibre hormonal peut perturber l’organisme et provoquer une chute de cheveux chez l’homme comme chez la femme.

D’autres facteurs sont aussi à l’origine d’une calvitie comme le stress.

En règle générale, le stress, très mauvais pour l’organisme, risque d’engendrer différentes pathologies, comme des pathologies cardiaques.

L’utilisation de shampoings, gels ou laques de mauvaise qualité peut aussi provoquer une calvitie ou un début de calvitie.

Enfin, notons qu’un patient malade de la thyroïde peut perdre rapidement ses cheveux.

Vous l’aurez compris, si l’origine héréditaire de la calvitie est démontrée, il est important de nuancer ce propos.

Toutes les personnes chauves ne le sont pas à cause de leur patrimoine génétique.

Il faut donc se tourner vers d’autres causalités, et pour cela il est utile et nécessaire d’aller consulter un professionnel de santé qui va déterminer l’origine de ce trouble.

Par la suite, il vous proposera des solutions adaptées, en fonction de votre type de calvitie.


Lisez aussi:

Crâne chauve et calvitie: comment avoir des cheveux ?

Greffe de cheveux: est-ce la solution anti-calvitie?